HYPERTHERMIE MALIGNE D’EFFORTOctobre 2012 en région parisienne, un dimanche de course, le départ d’un semi marathon va être
donné  en  cette fin de  matinée.  La  météo est particulièrement  clémente,  il fait pas  loin de 20°  en ce
matin d’automne.
Après 18 km de course, un homme est aperçut en train de tituber sur le parcours.
Les secours sont alors demandés.
Il se retrouve sur le trottoir, totalement hagard, le contact est impossible, il est en état d’agitation
difficilement contrôlable.
A l’arrivée des secours, il est installé dans l’unité mobile hospitalière (UMH). Plusieurs paramètres vitaux sont alors mesurés, tel que la tension, la saturation en oxygène, la fréquence
cardiaque et sa TEMPERATURE. Oui, sa température, en rectale. Et là,le chiffre est sans appel….42°.
Le diagnostic est alors posé, c’est une HYPERTHERMIE MALIGNE D’EFFORT !

Avec la collaboration de SDPO-mag
Site Internet : www.sdpo.com Email : sdpo@sdpo.com

Pour en savoir, clic: hyperthermie d’effort par Elodie Lecante

Categories: Conseils entrainement

Comments are closed.